om vani

 

 

LE MASSAGE DU YONI​

Le mot yoni vient du sanskrit et s’apparente au tantrisme. Il se rapporte à l’ensemble des parties génitales de le femme que ce soit la vulve à l’extérieur ou la vagin, l’utérus et les ovaires à l’intérieur, également “espace sacré” ou “temple sacré”.

 

Le sens du mot yoni ajoute une dimension supplémentaire à la définition du sexe de la femme, entendez-le avec une notion de respect et d’amour et non juste comme une zone anatomique ou sexuelle.

 

Quand une femme est connectée à son yoni et comprend qu’elle peut puiser de la force dans sa propre sexualité, elle devient lumineuse, épanouie radieuse. C’est une véritable remise en circulation des énergies dans tout le corps, le long des canaux subtils. Tous les plans de la femme s’en trouvent revigorés: la vitalité, le côté émotionnel, le plan spirituel, le corps physique…L’on sait plus clairement ce que l’on veut ou pas et on le communique plus facilement, plus naturellement.

 

Le massage du yoni est une véritable invitation à la découverte de sa propre vitalité, de son énergie vitale et/ ou sexuelle. Massage très intime, il doit être pratiqué par quelqu’un en qui la femme a totalement confiance, un professionnel ou son compagnon/ sa compagne.

 

Bon nombres de femmes ne connaissent pas leur anatomie intime. Il est intéressant de commencer à comprendre ce qu’il se passe lorsque le sexe est excité, ou lorsque l’on écarte les lèvres, où se situe le clitoris?, l’urètre?, le point G? le périnée? son utilité et les conséquences de son tonus? La connaissance anatomique du yoni permet son exploration en conscience et la découverte des sensations qui sont associées à ses différentes parties; un peu comme un apprivoisement progressif.

 

Le yoni de la femme peut conserver des mémoires d’anciens traumatismes, chaque zone peut faire émerger une sensation ou émotion particulière qui parle de nous, de notre histoire. Il est bon de le savoir avant de partir à sa découverte pour accueillir tout ce qui émerge et ne pas être prise au dépourvu et avoir peur de nous-même, de cette partie si intime et si exceptionnellement riche.

 

 

 

Le massage en douceur et réalisé dans un cadre sécurisant permet de contacter des zones tendues, des zones insensibles, des zones inconnues, des sensations nouvelles et orgasmiques de différentes natures.

Il permet en outre de (re)devenir actrice de notre sexualité, en nous connaissant mieux et par conséquent de pouvoir mieux guider, initier notre partenaire lors de l’intimité et de sortir de cette dynamique où nous attendons de notre partenaire qu’il/qu’elle comble nos désirs enfouis dont nous n’avons même pas conscience.

 

Le massage du yoni permet de nous connecter à nos émotions, à notre coeur, à notre âme. Il invite à une connexion plus profonde à nous-même donc au reste du monde. Ceci n’est évidemment pas sans lien avec la spiritualité. En développant la relation corps/ âme, nous comprenons mieux le lien entre sexualité et spiritualité.

Il augmente le sentiment de bonheur, de sécurité, le sentiment d’être forte et puissante.

 

Pour les femmes hétérosexuelles, c’est une façon de devenir partenaire de l’homme, de cheminer avec lui. Ceux et celles qui m’ont déjà lue précédemment, ont compris que je ne me situe, ni me retrouve dans la séparation que l’on fait entre hommes et femmes, ni dans une vision où l’homme est mauvais, abuseur, dominant et la femme la victime de celui-ci. Je reçois des hommes et des femmes en séances de massages, massages tantriques depuis plus de 15 ans et je note qu’il y a autant d’abus de part et d’autres, autant de souffrances, de difficultés à se dire, de peur de se montrer tel(le) que l’on est dans sa sensibilité propre.

 

L’homme a une difficulté différente de celle de la femme: celle de trouver dans ses pairs, avec qui parler de sexualité sur le mode de l’intimité, de la vulnérabilité ou du ressenti de désirs et sensations éloignés des schémas conventionnels d’une certaine hétérosexualité. (Homme pro actif / femme en attente ou tributaire pour son plaisir du geste juste de son partenaire masculin).

 

Le massage du yoni permet à la femme de reprendre sa place d’initiatrice, de déesse, place que l’on retrouve déjà dans des enseignements de l’ancienne Egypte, dans la péninsule arabique, l’Inde, la Chine, la Grèce..

 

 

 

 

 

En se réconciliant avec elle-même, elle se réconcilie avec l’homme. L’union harmonieuse Yoni / Lingam (nom donné au sexe de l’homme) permet de sortir de ce conflit universel de la domination de l’homme sur la femme qui se laisse dominer. Hommes et femmes se rejoignant dans l’envie d’une sexualité différente, plus sensuelle, moins centrée sur un objectif; aspirant tout deux à sortir de ces rôles prédéterminés, qui ne conviennent pas forcément de part et d’autres.

 

Je ne dis nullement qu’aucune femme n’a souffert de l’homme, ni n’a été abusée, je sais de quoi je parle. Je m’aperçois que l’on peut sortir de ses rails tout tracés, des ornières creusées par d’éventuels abus et commencer à créer une réelle collaboration entre hommes et femmes car cela est mon vécu.

 

En découvrant notre potentiel sexuel constitué de parts totalement opposées (vierge/ coureuse / soumise /insoumise amante/ mère…), nous apprenons à écouter ces différentes petites voix qui dirigent nos pensées et nos actions au quotidien et nous allons vers une meilleure intégration de toutes nos parts, les plus lumineuses comme les plus sombres et perverses.

 

Explorer cette zone de notre corps et ses sensations éclectiques, percevoir et découvrir en parallèle les différentes facettes de notre féminité, se réconcilier avec soi et avec l’autre, s’ouvrir à tous nos potentiels, les exprimer, se dire, se révéler, oser, ressentir et partager, prendre sa place et rayonner…alors, tentée?

 

 

Avec amour ❤️

 

Auteure: Umâ 🌈 , contribution de Christophe Gauthier 🙏🏼