Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maitre l'appelle un papillon. R.Bach

Tag Archive: yoga Nivelles


Tout le monde peut-il pratiquer le yoga? Y a t’il des limitations d’âges ? Faut-il être souple pour pratiquer le yoga ? Comment adapter le yoga aux capacités de tout un chacun ?

Le Yoga, pratique ancestrale complète est au goût du jour et nous pouvons observer un développement important de sa pratique partout dans le monde. Le Yoga est un domaine si vaste, si riche qu’il est difficile d’en faire une brève introduction. Le mot « Yoga » vient du sanskrit « Youg » et du mot Biblique « Yoke » qui signifient tous deux « assembler », « unir », avec l’idée de jonction, le fait « d’atteler ensemble ». De là découle un objectif : celui d’une union.

Mais union entre quoi et quoi ? Entre vous et le monde, vous et les autres, votre conscience individuelle et la conscience collective… Le Yoga est un art, mais aussi une médecine ancestrale (faisant partie de l’Ayurvéda). Il vise la maîtrise du corps et de l’esprit par la concentration.

Il existe tant de sortes de pratiques différentes que tout un chacun peut trouver le Yoga qui lui correspond en fonction de son âge, de son tempérament, des points qu’il souhaite travailler.

Mais est-il possible de pratiquer le Yoga de 9 à 99 ans?

L’on découvre souvent le Yoga à l’âge adulte comme un moyen de mieux gérer le stress ou de rester en forme physiquement par sa pratique douce. Il est dommage de ne pas apprendre le Yoga bien plus tôt, dès l’enfance.

Selon les philosophies orientales, la sagesse est la destinée naturelle de l’homme, par conséquent autant commencer dès l’enfance… Dans quelques pays précurseurs du côté Occidental, l’on voit le yoga apparaître dans les programmes scolaires (France, Canada, Québec…) comme cours extra-scolaires, mais les pratiques proposées aux plus jeunes restent encore éparses.

Il n’est jamais trop tôt pour faire découvrir le Yoga à votre enfant, que ce soit dans les gestes de la vie quotidienne aussi bien qu’au cours d’une séance plus formelle.

Voici quelques exemples à intégrer facilement dans votre quotidien:

– Apprenez-lui la patience lorsqu’il ouvre un cadeau, au lieu de déchirer le papier et ruban, amenez-le à défaire le noeud délicatement, à enlever et plier le papier délicatement

– Apprenez-lui la valeur du travail manuel en lui demandant de vous accompagner lors de l’entretien du jardin par exemple

-Apprenez-lui à être positif en lui demandant au repas ou lors du coucher quels petits bonheurs il a vécu lors de cette journée…

– Lisez-lui des histoire qui lui apporteront une vision différente, plus ouverte sur la vie, le bonheur… Par exemple celle qui suit: le porteur d’eau

Pour les adultes le yoga s’inscrit généralement dans un agenda déjà bien rempli. Mais ne vous y trompez pas! Même s’il vous paraît une perte de temps ou un stress supplémentaire, vous expérimenterez bien vite qu’il s’agit là d’un investissement qui vous rapporte rapidement même s’il n’y a pas d’objectif à atteindre dans cette pratique: que ce soit une meilleure gestion du stress, une meilleure connaissance de vous-même et de vos limites, plus de conscience, moins d’inconscience, moins de gestes inutiles, donc plus de temps.

Aux adultes est proposé tous les genres possibles et inimaginables de Yoga: Hatha-Yoga plus centré sur le travail physique, Kundalini-Yoga plus dynamique et chant fréquents de Mantras, Bikram-Yoga, Asanas (postures) pratiqués dans une salle à 40°C., Yoga-Nidra, technique de visualisation en relaxation profonde très similaire au sommeil lent léger, Kriya-Yoga qui propose une approche plus ésotérique de cette discipline….Il existe même du Yoga pour les naturistes !!

En fonction des vos envies, de vos capacités, de votre âge, de certaines périodes de votre vie plus difficiles ou d’autres où vous débordez d’énergie, l’éventail qui se déploie permet de satisfaire chacun.

Mais avec le temps, les troisièmes et quatrièmes âges peuvent-ils trouver une pratique qui leur soit adaptée? N’est-il pas trop tard pour commencer le Yoga ? A quoi cela peut-il servir s’il ne reste que peu de temps à vivre ?

Le Yoga peut s’adapter à tous les niveaux d’âges, de compétences, de capacités par la simplification des Asanas. En effet chaque posture peut se voir simplifiée par l’usage de matériel, tels que des sangles, des ballons, des briques en liège ou mousse, des couvertures, coussins, gros ballons…

Les séances proposées aux ainés, passeront plus de temps axé sur la respiration et les techniques de Pranayama (contrôle de la force de vie) ainsi que de relaxation et méditation. Le Yoga pendant cette saison de la vie peut reculer les phénomènes liés à la vieillesse (perte de mobilité, déficience des fonctions des organes, atrophies musculaires…) et permettre de rester ou de revenir à un groupe lors de pratique collective. Fruits de mon expérience, j’observe les personnes âgées redevenir positives, plus dynamiques, plus souples, avec une envie de vivre qui ne les quitte plus. Au sein des cours, des liens se tissent, des points communs émergent entre les participants, une participation à une vie de groupe permet de se sentir « appartenir », d’ « être en lien » avec l’autre donc plus profondément avec soi. Il leur permettra également de trouver ou retrouver une joie de vivre, une philosophie de vie qui sera utile lors d’épreuves telles que la maladie ou la solitude, en vivant plus pleinement chaque instant présent.

Et enfin pour tous, le Yoga améliore la faculté de concentration, le positivisme, le respect de soi et des autres, l’écoute de son corps, la circulation sanguine et lymphatique, les capacités pulmonaires, le système nerveux, augmente la tonicité des organes et notamment du coeur, assouplit la colonne vertébrale, les muscles et les articulations, soulage le dos, favorise la digestion, active les cellules de la peau, augmente la capacité de détoxification du corps, permet de mieux se comprendre,… de mieux vivre!

Commencez par vous entraîner à être conscient de votre respiration, plusieurs fois par jour. Il est dit que celui qui est conscient de sa respiration à tous moments, est maître de lui-même !

Petite citation à méditer à tous les âges:  « Le lieu où l’on marche est le lieu de l’éveil, le lieu où l’on est cou­ché est le lieu de l’éveil, le lieu où l’on est assis est le lieu de l’éveil, le lieu où l’on se tient debout est le lieu de l’éveil. Lever ou abaisser le pied, tout cela constitue le lieu de l’éveil. » Le Traité de Bodhidharma

 

 

La dépression atteint en moyenne une femme sur quatre et un homme sur dix. Afin de lutter contre celle-ci, le Kundalini yoga comme solution pour tous, est la solution la plus naturelle pour vous en sortir.

L’automne est là avec son cortège de maux habituels, comme les rhumes, refroidissements…mais aussi des problèmes de dépression qui apparaissent souvent à ce moment de l’année ou à d’autres, résultants alors d’incapacité d’adaptation aux difficultés sociales, aux deuils, au stress…. La lumière décroît et la nôtre aussi parfois en même temps.

Certaines formes de yoga mettent l’accent sur le côté physique (Atha yoga), d’autres sur l’utilisation de sons (Laya Yoga), d’autres encore par exemple, sur l’utilisation de formes visuelles (Yantra Yoga).  Toutes ces techniques différentes sont comme les facettes d’un diamant et selon Yogi Bhajan (qui a importé le Kundalini yoga en Occident dans les années 60) « le Kundalini Yoga, est un diamant à lui seul ».
Le Kundalini yoga est un yoga plus tonique associant des postures statiques et en mouvements, des chants de mantras et de la méditation. Il participe à l’éveil de la Kundalini ou « énergie originelle curative », il vous permet d’unir les deux pôles « masculin » et « féminin » en vous-même. Le Kundalini Yoga est la meilleure technologie de la conscience.

La pratique régulière du yoga régule le système endocrinien et induit au mental un état de paix intérieure. Douze minutes de pratique quotidienne suffisent à réduire le niveau de stress et diminuent les inflammations dans l’organisme.

Les personne souffrant de dépression ont en général un blocage au niveau du Chakra du coeur, à hauteur du sternum. Toutes les postures qui ouvrent et détendent la poitrine, de même que les postures inversées qui oxygènent le cerveau lui apportant du sang frais; sont conseillées. Attention à pratiquer dans le respect de votre corps ou sous la surveillance d’un professeur.

La dépression nous cantonne souvent chez nous, dans notre canapé, perdant les envies de vie et de mouvement, de relations sociales, allant jusqu’à perdre parfois, l’envie de vivre.

Les exercices YOGA stimulent profondément la production d’endorphine et élève le niveau de la sérotonine dans le sang, ce qui explique l’état euphorique qui apparaît à la fin d’une séance de Kundalini Yoga. Le psychiatre américain Mark Gold affirme : « Il est impossible de souffrir d’une dépression lorsque nous pratiquons le YOGA.

Parce que la vie, c’est le mouvement et que chaque mouvement de quelque nature qu’il soit est créateur; je vous invite à venir essayer le kundalini Yoga dans le cadre d’une pratique matinale complète, Sadhana et ensuite à partager le petit déjeuner. Chacun apporte quelque chose afin de la partager.

 

 

Rendez-vous pour notre première pratique collective de kundalini yoga le dimanche 25 Novembre de 6h à 9h environ.

 

Pour ceux qui aime le café, n’oubliez pas d’en apporter car je n’en bois pas moi-même  et surtout laisser-vous aller par tout ce qui vous semble bon afin de le partager.

Contribution libre ; )

Sat Nàm

Au printemps, les changements, tant dans la nature qu’au niveau personnel, sont intenses.
Chaque saison est unique et le printemps possède son énergie propre. Lorsque, après un
long hiver, arrive enfin le printemps, la nature renaît et se renouvelle. Dans la nature, on
peut voir que, en peu de temps, le minuscule bourgeon se transforme en une petite feuille
pour ensuite devenir une magnifique feuille mature. Les fleurs commencent à éclore et à
peindre le paysage de leurs multiples couleurs et effluves. Diverses essences embaument
l’air et chatouillent nos narines. Les oiseaux pépient de joie et le soleil réchauffe notre
peau. La renaissance de la nature est palpable.

La renaissance ne se limite pas à la nature. Nous aussi avons l’impression de renaître et
de vivre une période d’éclosion. Le printemps fait suite à l’hiver, une saison où l’on est
habituellement sédentaire et pendant laquelle nous mangeons plus que notre dépense
énergétique. Nous avons emmagasiné des calories qui se sont transformées en grammes
et en kilogrammes. Souvent, à la fin de l’hiver, nous nous sentons lourds et fatigués.
Mais, avec l’arrivée du printemps, une vision nous apparaît : celle d’être vigoureux,
souple, en santé, fort et solide.

L’énergie de la nature nous soutient et nous avons l’occasion de vivre une période de
renaissance. Le printemps est une occasion en or pour observer ses priorités actuelles, les
analyser, les étudier et les adapter à notre situation actuelle. Cela crée plus d’espace
physique, mental et énergétique dans sa vie. Lorsque l’espace est grand ouvert, le
moment est propice pour semer de nouveaux projets et de nouveaux défis. Ainsi, nous
gardons uniquement les habitudes de vie qui nous conviennent, et nous avons l’ouverture
nécessaire pour en adopter de nouvelles, plus saines. Et peut-être, entamer un projet qui
nous tient à cœur depuis si longtemps…

Le printemps vous envoie un message : le printemps est l’énergie de la renaissance.
Respirez votre nouvelle vie!

Pendant l’hiver, les pratiques de yoga sont souvent plus douces et elles invitent à
l’introspection. Une pratique du printemps sera plus vigoureuse et elle inclura des
postures favorisant le nettoyage des organes internes. En modifiant votre pratique de
yoga au printemps, vous expulserez les toxines et en ressentirez de nombreux bienfaits :
l’augmentation de l’énergie, l’assouplissement de la colonne vertébrale, la stimulation
des organes internes, le raffermissement et la détente des muscles et le calme intérieur.

Les efforts que vous mettrez au printemps pour nettoyer votre corps et votre esprit
porteront leurs fruits. Plus vous laisserez la renaissance se produire, meilleure sera votre
récolte à l’été et à l’automne.
À la fin de l’hiver, en raison du manque d’activité et des excès alimentaires, les organes
internes peuvent être fatigués et encombrés. Ils ont besoin d’être nettoyés, purifiés et
régularisés. Pendant le printemps, les postures à privilégier sont les postures qui aident
l’élimination des toxines et qui améliorent le fonctionnement des organes internes
suivants : la rate, le foie, la vésicule biliaire, le pancréas et les intestins.

Les torsions sont un élément essentiel à ajouter à vos pratiques de yoga printanières. Elles
nettoieront votre corps de l’énergie stagnante de l’hiver et vous donneront de l’énergie en
stimulant le système circulatoire et la colonne vertébrale, en nettoyant les organes
internes, comme le foie, et en équilibrant le système nerveux.

Les torsions debout, telles que le triangle, le triangle inversé, l’angle latéral, vous
aideront à développer force et souplesse. Les torsions assises favoriseront l’ouverture des
hanches et augmenteront la flexibilité de la colonne vertébrale. Enfin, les torsions
couchées calmeront votre esprit et elles vous permettront de vous détendre.

Les flexions arrière, comme le cobra, le bateau et le chameau, et les flexions avant, qui
incluent toutes les pinces debout et assises, exercent aussi une pression sur les organes
internes. Ces postures drainent le corps, le nettoient et lui donnent de l’énergie.

D’autres postures stimulent aussi la circulation et le foie. On pense alors aux postures
d’inversion, où les pieds sont au-dessus de la tête (à éviter en périodes de menstruations). D’un point de vue traditionnel, les postures d’inversion sont extrêmement utiles pour éliminer les toxines du corps. La philosophie occidentale explique que les postures d’inversion améliorent la circulation et
augmente la force et l’équilibre. De plus, les muscles dorsaux et abdominaux sont
sollicités et se renforcent.

 

 

Et un petit texte de Sami Vivekananda (en sanskrit viveka veut dire « discernement » et ananda « béatitude »,1863-1902, philosophe et instructeur spirituel, a fait connaître l’hindouïsme au monde occidental):

 

«Semez une pensée, vous récolterez une action

Semez une action, vous récolterez une habitude

Semez une habitude, vous récolterez un caractère

Semez un caractère, vous récolterez une destinée »

« Chaque pensée est un lien dans une chaîne sans fin de causes et d’effets, chaque effet devenant une cause et chaque cause ayant été un effet.

Chaque lien dans cette chaîne éternelle est soudé par trois composants :

Le désir, la pensée et l’action.

Le désir stimule la pensée, la pensée prend corps dans l’action.  L’action constitue la toile du destin. »

 

Bonne pratique printanière,

Namasté